top of page
Rechercher
  • CLJ Bien-être

Magnétisme - Libération psycho émotionnelle

Dernière mise à jour : 23 févr.



Libération psycho émotionnelle grâce au magnétisme thérapeutique


Le magnétiseur, véritable guérisseur de l'âme, agit par l'imposition des mains et la canalisation d'une lumière intérieure, offrant ainsi une voie vers l'auto-réparation du corps et l'apaisement de l'âme.


Le magnétisme thérapeutique propose un cheminement vers la libération psycho émotionnelle.


En tant que pratique ancestrale, il met en lumière la capacité du magnétiseur à agir sur l'énergie du corps, à apaiser les douleurs corporelles et à libérer les émotions bloquées.


Le magnétiseur, par le biais de l'imposition des mains, canalise cette énergie, souvent symbolisée par la lumière, et la dirige vers le corps du récepteur.


Cette énergie agit comme un fluide magnétique, capable de soulager le corps des tensions et de contribuer à son auto-réparation.


Elle exerce également une action apaisante sur l'âme, favorisant ainsi la guérison des blessures émotionnelles.


Le magnétisme va au-delà du soin corporel en touchant les dimensions de l'âme et de l'esprit, intégrant ainsi le soin holistique.


Les énergies universelles et spirituelles, porteuses de vibrations d'amour et de fréquences vibratoires bénéfiques, sont canalisées par le guérisseur des lumières.


Ses intentions pures visent à élever le taux vibratoire du récepteur, à libérer des énergies négatives et à restaurer son harmonie intérieure.


Dans l'ensemble, le magnétisme thérapeutique offre une relaxation profonde et une voie vers la guérison du corps, de l'âme et de l'esprit.


Il permet de se libérer des enveloppes énergétiques et émotionnelles, encourageant ainsi le lâcher-prise et le bien-être spirituel.




Profitez des bienfaits du magnétisme à Lattes avec CLJ Bien-être - Offre découverte - Libération psycho émotionnelle



Offre découverte




Libération psycho émotionnelle


"C’est la manière dont nous nous situons par rapport à nos émotions qui nous enchaîne ou nous libère"

Jack Kornfield


Aujourd'hui, il est largement reconnu que plus de 75 % de nos maladies ont une origine psychosomatique.

Nous comprenons désormais que la maladie est souvent le résultat de ce que nous n'exprimons pas, un malaise silencieux qui peut nous consommer à petit feu.


Pour bien saisir cette notion, il est essentiel de considérer la connexion entre nos différentes dimensions : le mental (pensées), le corps énergétique (vibrations, ondes), l'émotionnel (désirs, ressentis, émotions) et le physique (physiologie).

Ils interagissent en permanence, formant un cycle d'influence réciproque.

Nos pensées, enjeux de notre mental, influencent nos émotions, qui, à leur tour, possèdent notre énergie vitale, laquelle impacte notre corps physique.

C'est un cercle où nos émotions peuvent déclencher des réactions en chaîne, car notre vécu depuis la naissance laisse des empreintes dans notre corps.


Notre fonctionnement habituel suit un schéma bien défini, une succession d'étapes que nous n'arrivons pas toujours à maîtriser : situation, croyance, pensée, émotion, action, expérience.


Cette expérience peut réactiver des boucles neuronales en lien avec notre vécu.

Il en résulte que nos émotions, tout comme nos pensées, peuvent devenir le point de départ de cycles répétitifs, car notre passé laisse des traces profondes en nous.


Mettre des mots sur l’émotion


Le terme "émotion" trouve son origine dans le latin "emovere", signifiant "mettre en mouvement" de l'intérieur vers l'extérieur.


Une émotion est une réponse spontanée à une situation, un moyen de communiquer comment nous nous sentons.


Fondamentalement, chaque émotion a une fonction bénéfique et saine, reflétant nos ressentis à un instant précis.


Souvent, les croyances que nous associons aux émotions déterminent si nous les percevons comme positifs ou négatifs.

Par exemple, la peur a pour fonction de nous protéger, la tristesse de nous aider à guérir, la colère de définir nos limites, et la joie d'apporter vitalité et bien-être.


Les émotions s'accompagnent de diverses réactions :

  • Réactions motrices : variations du tonus musculaire, tremblements…

  • Réactions comportementales : difficulté à bouger, agitation, tendance à fuir ou à agresser…

  • Réactions physiologiques : pâleur, rougissement, accélération du rythme cardiaque, palpitations, sensation de malaise, sudation…

  • Réactions psychologiques : pensées récurrentes envahissantes, perte de confiance, sentiment d'insécurité, anxiété, tendance à éviter les situations, vulnérabilité…

Ainsi, lorsque nous ressentons de la peur, nous pouvons éprouver des palpitations, des vertiges, une sudation excessive, des tremblements, des mains moites, et adopter des comportements de fuite, de défense ou de paralysie.

Impact des conditionnements sur nos émotions

Dès la conception, l'enfant hérite d'une culture émotionnelle à la fois familiale et transgénérationnelle.

À la naissance, il est une véritable éponge émotionnelle, manifestant librement et spontanément ses émotions en raison de sa grande sensibilité et de sa perméabilité.


Cependant, au fil du temps, son système émotionnel est soumis à des influences extérieures, telles que l'éducation, la culture, le code familial et les modèles d'identification.

Ces facteurs entravent sa capacité à gérer ses émotions, influencent par sa perception de l'environnement, ses croyances, ses valeurs et ses pensées.

En conséquence, notre culture émotionnelle se manifeste de manière particulière et laisse des empreintes corporelles, sous forme de boucles neuronales, qui se réactivent lors de situations de vie ultérieures.

Les paroles et expressions qui ont marqué notre existence en lien avec les émotions, telles que:


  • "Arrête de pleurer, sois courageux",

  • "Pleurer, c'est être faible",

  • "Tu as toujours peur de quelque chose",

  • "Sois fort",

ont influencé profondément notre système émotionnel.

Nous intégrons alors la croyance qu'il existe de bonnes et de mauvaises émotions, ce qui nous amène à penser que nous ne sommes pas libres d'exprimer nos émotions et que nous devons les réprimer.

Nous sommes persuadés que les exprimer comportent le risque d'être jugé.


Les conséquences des émotions sur notre bien-être


Les émotions jouent un rôle essentiel dans notre communication intérieure et externe.


Leur expression libre et sans entrave est cruciale, car lorsque nous ne parvenons pas à les exprimer, que nous les réprimons ou les refoulons, elles peuvent engendrer divers dysfonctionnements aux conséquences éventuelles graves sur notre santé et notre qualité de vie.

Dans le cadre de cet article, nous nous concentrons sur les risques psychosomatiques qui peuvent découler de ce processus.


Quand une émotion n'est pas reconnue et est mal gérée de manière répétée, elle contraint notre corps à s'adapter, se transformer, et se modifier, ce qui finit par créer un déséquilibre susceptible de déclencher des problèmes de santé.

En réalité, les émotions refoulées ou niées se cristallisent dans notre corps, formant un nœud émotionnel qui entrave la libre circulation d'énergie, provoquant ainsi des blocages.


Les liens entre émotions et santé


Tout ce qui s’exprime ne s’imprime pas


Une sagesse populaire nous rappelle que tout ce qui s'exprime ne s'imprime pas, et cela revêt une grande vérité.

Chaque émotion est étroitement liée à un organe de notre corps, et réprimer de façon répétée ces émotions exposent ces organes à un risque d'affaiblissement.

Par exemple:


  • La colère et la frustration ont une relation étroite avec le foie et la vésicule biliaire,

  • La peur affecte les reins et la vessie

  • La tristesse, quant à elle, est liée aux poumons et au gros intestin,

  • La haine trouve son écho dans le cœur.


D'autre part, il est essentiel de comprendre que l'origine des maladies ne se limite pas à certains facteurs environnementaux, physiologiques, génétiques et nutritionnels, mais inclut également les chocs émotionnels.

Nos émotions peuvent ainsi être à l'origine de nombreux maux physiques et de pathologies.

Interroger la maladie et lui donner un sens nous permet de prendre notre part de responsabilité avec bienveillance face à ce qui nous arrive.


Il est désormais reconnu que nos réticences à entendre certaines vérités peuvent causer des problèmes tels que les otites et les douleurs aux oreilles.

Ce que nous n'osons pas dire, que nous avons tendance à ravaler, peut provoquer des maux de gorge et des angines.


De même, le refus de céder, d'obéir, ou de se soumettre peut être à l'origine de problèmes aux genoux.


Les colères refoulées, la tendance à la critique, au jugement et à la plainte, peuvent constituer des facteurs déclenchants de maladies du foie.


Enfin, le poids émotionnel que nous portons s'exprime souvent dans notre colonne vertébrale, considérée comme notre charpente, et peut entraîner des douleurs lombaires.

Les douleurs lombaires, en particulier, évoquent fréquemment une insécurité matérielle ou la peur de manquer d'argent.


Il est crucial de prendre conscience que les maladies et les douleurs peuvent révéler un dysfonctionnement de notre système émotionnel.

Dans de tels cas, la guérison du corps passe par la guérison de nos blessures émotionnelles, de nos pensées, de nos émotions, et par la rééducation de notre système de croyances.


Exploration de l'expression émotionnelle


Pour embrasser pleinement le chemin de l'expression émotionnelle, voici quelques pistes à suivre :


• Cultivez la bienveillance envers vous-même et reconnectez-vous à la vie et à l'amour plutôt qu'à la peur.


• Prenez du recul pour observer vos émotions, attribuez-leur des mots et donnez-leur un sens. Explorez les éléments déclencheurs, vos ressentis et les besoins sous-jacents.

• Acceptez vos émotions et laissez-les s'exprimer librement.

• Nommez et partagez vos émotions à travers divers moyens, tels que la verbalisation, l'écriture ou le dessin.

• Adoptez une attitude de détente et de reconnexion avec votre corps grâce à des pratiques telles que la relaxation et la méditation.

• Combattez les pensées négatives qui génèrent des émotions envahissantes en les remplaçant par des pensées positives.


Allons au-delà des préjugés et des conditionnements pour faire le choix d'appréhender et d'exprimer nos émotions librement, tout en respectant autrui.

_____________________


L'importance de la libération émotionnelle pour une vie plus épanouie


Les émotions non exprimées, qui perturbent notre quotidien tant sur le plan personnel que professionnel, peuvent se manifester à travers divers maux.


La clé pour une vie plus épanouie réside dans la libération émotionnelle.

Quoi que nous vivions, il existe toujours une origine à nos émotions.


Pour atteindre une libération émotionnelle, il est essentiel de chercher la cause

Lorsque notre corps souffre et que nous ressentons des douleurs, c'est le moyen par lequel notre être cherche à se faire entendre.


En prenant le temps d'écouter attentivement et de décoder ces messages, nous pouvons découvrir ce qui se cache derrière la douleur physique, souvent des émotions et des sentiments négatifs ainsi que des valeurs bafouées.


Les conflits intérieurs non résolus, qui sont refoulés et se répètent, ont un impact sur notre état de bien-être.

Les douleurs physiques et le malaise sont des signes de déséquilibre et de rupture d'harmonie.


Ignorer l'origine de ces signaux revient à éteindre une alarme sans en comprendre la raison.


La libération émotionnelle est un processus

Elle consiste à remonter dans le temps pour retracer l'histoire du mal-être et des douleurs, en identifiant les premiers symptômes.


Les questions suivantes peuvent guider ce travail d'exploration :


  • Quelle partie de votre corps est affectée ?

  • Quels signes révèlent votre malaise émotionnel ?

  • Quel rôle joue la partie de votre corps souffrant, ou plus précisément, l'organe ?

  • Comment se manifeste la douleur (crampes, brûlures, tiraillements, etc.) ?


Mais il est nécessaire d'aller encore plus loin


Comprendre la symbolique du corps associé au symptôme est une étape importante, mais ce n'est pas suffisant.


Il faut également explorer les éléments suivants :


  • Quand ont commencé les symptômes ?

  • Que se passe-t-il dans votre vie à ce moment-là, juste avant l'apparition des symptômes ?

  • Avez-vous déjà éprouvé des manifestations physiques ou émotionnelles similaires dans le passé ?

  • Dans quel contexte ces événements sont-ils produits ?

Ces questions ouvrent la voie à un travail d’introspection pour identifier les causes profondes.


La libération de la mémoire émotionnelle est la prochaine étape


Lorsque nous vivons une situation, notre perception est influencée par notre modèle du monde, notre passé, nos croyances, et d'autres facteurs.

Ces perceptions déclenchent automatiquement des émotions positives ou négatives.


Lorsqu'il s'agit d'émotions négatives, il est essentiel de les libérer.

Chaque émotion est liée à un événement précis.

Le cerveau ne distingue pas le réel de l'imaginaire, ce qui signifie que nous pouvons retracer notre cheminement émotionnel, atteindre le moment déclencheur, et travailler pour donner un nouveau sens à l'événement, une compréhension révisée, tout en abandonnant des croyances obsolètes.

Ce processus de libération émotionnelle doit être accompagné pour éviter d'autres dommages.




Je vous propose de vous accompagner avec un soin personnalisé, en utilisant le magnétisme pour favoriser la libération émotionnelle et améliorer votre bien-être.




Komentáře


Komentáře byly vypnuty.
bottom of page